Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/03/2022

kernog

Nous sommes striés, nuance, présage, volutes en quinconce dans le sous-bois des songes. Les arbres percent d'une suite de sphères qui dégagent, une à une, leur air de nos fumées. Foret de méduses subreptices criant la strie verte d'un gris ouragan ; râle, murmure, alternance blanc-sombre pénétré de nuit spirale. Médusés, nous sommes veinés, lait sans paysage, descendant dans les nuques des vents sans corsage, à peine monde, tout juste saisi du bout des mains, à peine éclos, sensation sans mot, le vent s'enfuie au creux des reins. Je m'envenime, sans voile, la coque pleine de songe à chercher le bleu du ciel sur ton chemin, en descente, balbutié en un point d'onde, tout pur, tout centre, sauf moi. Un point noir entre les sphères nuance mes écarlates, m'indigère, je fuis par tous mes bords qui caressent nos corps de brume. Comme toi qui m'écoute et comme elle.

15:13 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire